Chronique D’extase et d’amour féroce de Dylan Landis

  • Dylan Landis
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Emmanuelle Aronson
  • Coll. «Coll. « Feux croisés »»
  • Plon
  • 18/08/2016
  • 248 p., 20.90 €

Béatrice Putégnat Librairie Lamartine (Paris 16e)

Comment trouver sa place dans la vie quand tous les repères traditionnels volent en éclats ? D’extase et d’amour féroce est le roman d’apprentissage d’une adolescente perdue.

Vous y êtes ! Où ça ? À New York, Greenwich Village, dans les années 1970. Vous allez traverser une décennie de vie new-yorkaise dans la tête et le corps de Rainey Royal, 14 ans au début... des faits. Rainey Royal vit avec son père musicien de jazz adulé. Howard est un artiste, un vrai. Doué et talentueux, il a ouvert sa grande maison à la splendeur passée, aux amis et à ses élèves. Un peu gourou, manipulateur, il laisse sa fille livrée à elle-même tout en lui distillant des leçons de vie à contretemps. Rainey, à la fois forte, violente et fragile, est une très belle jeune fille. Sa mère est partie vivre dans un ashram. Elle est seule au milieu de la faune qui hante la maison. Elle est seule face à Gordy, l’ami de son père, qui la rejoint dans sa chambre le soir. Elle se sent à part. Dylan Landis rend compte de ses mouvements d’âme avec finesse et beauté. Rainey est sur le fil du rasoir. À la fois forte et fragile, victime et radicale, elle pourrait sombrer. L’adolescente est rebelle, parfois cruelle et séductrice. Mais elle a surtout une sensibilité à fleur de peau. Dépassant ses blessures, les incohérences d’une vie sans limite, elle va peu à peu se construire à travers l’art et l’amitié.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@