Chronique Un ange meilleur de Chris Adrian

  • Chris Adrian
  • Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Nathalie Bru
  • Coll. «Coll. « Terres d’Amérique »»
  • Albin Michel
  • 28/03/2012
  • 282 p., 22 €

Par Béatrice Putégnat, Librairie Pages après Pages (Paris 17e)

L’apocalypse et le mal absolu sont là, tout près, tapis dans les couloirs d’un hôpital, dans les faits divers sanglants, dans l’attentat du 11 septembre. En neuf nouvelles, Chris Adrian réussit un véritable tour de force. Écrire sur les événements les plus atroces, les plus sanglants, les plus injustes, les plus irrationnels avec une grâce miraculeuse. Il donne à voir la souffrance physique ou psychologique à l’état brut et nous fait pénétrer dans les arcanes de cerveaux souffrants, dans des corps malades. Maladies de l’esprit, possession, stigmates physiques révélant les cauchemars d’après le 11 septembre, souffrance paroxystique ou maux plus terre à terre, Chris Adrian est au chevet du corps, de l’esprit et de l’âme. Les enfants souffrent, font le mal, tailladent, sont possédés et hantés par des visions de fin du monde. L’horreur et l’injustice ressenties sont omniprésentes. Médecine et magie, raison et surnaturel, raison et religion, Chris Adrian sonde les abîmes infinis de l’essence de la vie avec une grâce inspirée.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@