Chronique L’Involontaire de Blandine de Caunes

Béatrice Putégnat Librairie Pages après pages (Paris 17e)

Mademoiselle rêve... Nonchalante, oisive, chatte gourmande, Jane a le temps de songer à son champion du monde de lutte qui n’est jamais là. Jane a 20 ans. Elle aime perdre son temps, se contentant de « naviguer à vue pour ne pas risquer de se perdre tout en perdant l’être pour qui elle se perdrait ». Jane a soif de vie. Pour oublier l’absent, elle accepte de sortir, de voyager avec Bertin, un vieux monsieur très riche. À elle la grande vie, les belles robes, les châteaux en Espagne et les dîners chez Lasserre où elle déguste, apprécie, dissèque et décortique chaque plat. Mais Jane sait que la roue tourne. Elle se fait vomir quand elle mange trop et traque déjà les signes du temps. La vieillesse s’étale sous ses yeux. Bertin est un vieux barbon. Elle est à lui, mais il ne doit pas la toucher. Regard affûté et sans concessions de la jeunesse sur la vieillesse, Jane ne laisse rien passer. L’Involontaire est un roman d’apprentissage amoureux, un roman psychologique à la fois amoral et candide.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@