Littérature française

Aurore Guitry

Le Songe de Goya

photo libraire

Chronique de Béatrice Putégnat

()

Peintre officiel du roi d’Espagne, le grand Goya se réveille aux Mallos, un village perdu en Aragon. Comment est-il arrivé là ? Mystère ! Malade, le peintre subit des poussées de fièvre terribles provoquant cauchemars et délires. La gardienne des lieux veille sur lui. La nuit, les morts dansent la sarabande et se jouent du peu de raison qu’il lui reste. Le jour, il déprime et remet en question son art, son statut et ses amours. Ses cauchemars et ses visions lui ouvrent une nouvelle voie picturale : « Pour occuper l’imagination mortifiée à l’heure de considérer mes maux, et pour dédommager en partie le grand gaspillage qu’ils ont occasionné, je me suis mis à peindre un jeu de tableaux de cabinet, et je me suis rendu compte qu’en général il n’y a pas, avec les commandes, de place pour le caprice et l’invention ». L’écriture d’Aurore Guitry colle au geste pictural. Du grand art !

NULL
illustration

Les autres chroniques du libraire