Chronique Bob le raté de Guillaume Guéraud

Béatrice Putégnat Librairie Pages après pages (Paris 17e)

Après neuf ans passés derrière les barreaux à jouer aux dominos et à bâtir des châteaux en allumettes, Bob Mc Queen est prêt à monter un mauvais coup. Mais cette réputation de « Bob le raté » le disqualifie auprès des gros bras de la pègre de Chicago qui traînent leurs guêtres au Lucky Moon. Qu’à cela ne tienne, avec un peu de malice et de poésie, Bob va réussir le plus gros coup du siècle et remporter la palme des voleurs en dérobant… un morceau de soleil. Guillaume Guéraud raconte une histoire de gangsters pleine de tendresse et d’humour décalé. Avec son style graphique rétro à la bichromie jaune et noire accrocheuse (super travail d’Alfred !), des textes éclatés et des polices de caractères très presse à sensation, Bob le raté a tout l’attrait des illustrés d’antan. Ce premier titre inaugure la nouvelle collection « Série B » de Sarbacane, qui devrait décliner avec humour et fantaisie des comics SF, western et comédie sentimentale. À lire à la récré !

 

Retrouvez la bande-annonce de Bob le raté, réalisée par Guillaume Guéraud :

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@