Chronique Mãn de Kim Thuy

Béatrice PUTÉGNAT (Pages après pages - 75017 Paris)

La destinée de Mãn démarre comme une fable ponctuée de mots-clés pour dire l’amour, les émotions, les souvenirs… Avec une apparente légèreté, Kim Thúy livre un roman subtil sur l’amour et ses déclinaisons. Mãn a eu trois mères. La première avait un trou dans la tête, car aucune femme vietnamienne n’aurait osé porter un enfant sans un jonc au doigt. La seconde avait un trou dans la foi. Maman, elle, a un trou dans le mollet et l’aime. Mariée à un restaurateur vietnamien exilé à Montréal, Man s’installe au Québec dans une vie maritale tissée de convenances. Une certaine forme d’amour… conjugal. La cuisine devient un pont entre son Vietnam natal et sa nouvelle vie. Elle réinterprète les saveurs et les senteurs « en fonction de ses souvenirs. Un souvenir à la fois pour ne pas laisser les émotions déborder les limites de l’assiette ». Elle rencontre l’amitié, le succès, écrit un livre de recettes, ouvre un restaurant. Puis Mãn rencontre l’amour avec un Français… Mais un mot malheureux et c’est la catastrophe…

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@