Chronique Les Jours de silence de Phillip Lewis

Béatrice Putégnat Librairie Les Cyclades (Saint-Cloud)

Appalaches, années 1950 à 2000. Henry Aster Jr raconte le destin de sa famille. Alors qu’il s’était promis de ne jamais revenir dans son village natal, Henry Aster, bientôt père et apprenti écrivain, décide de retourner vers le foyer familial et sa mère vieillissante. Installé avec sa femme et leurs enfants dans une maison superbe mais maudite, il tente d’écrire le roman de sa vie. Pour vivre, il devient avocat. La nuit, il lit, il écrit, il boit. Il boit de plus en plus et écrit de moins en moins. Un jour, il disparaît. Après ses études, Henry Jr revient dans la maison hantée par le drame familial à la recherche du père. Phillip Lewis livre un premier roman où l’intime et le psychologique prennent l’ampleur d’un torrent se heurtant aux rives de la fatalité familiale et se déversant dans des paysages crépusculaires, incandescents. Un somptueux roman d’apprentissage hanté par la littérature !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@