Chronique 180 jours de Isabelle Sorente

Béatrice Putégnat Librairie Pages après Pages (Paris 17e)

« Un porc c'est quelqu'un ou quelque chose ? » Quand, dans le cadre d'un travail universitaire, Martin Enders accepte d'enquêter au sein d’un élevage industriel de porcs, il ne se pose pas encore la question. Mais sa rencontre avec Camelia, porcher révolté auquel répugne de plus en plus son travail, et la fréquentation prolongée des porcs (Tyson, Marina et quelques autres) va changer le cours de sa vie. Isabelle Sorente invite à une plongée impitoyable et inhumaine dans les dédales d'un temple dédié à la seule rentabilité économique de la viande, au seul profit. Du bâtiment A (conception) au bâtiment G (embarquement), l'abattage est hygiéniquement pensé, mesuré, planifié. 180 jours exactement séparent la naissance d'un porc de sa mort à l'abattoir. Une organisation infaillible qui ne laisse aucune place au hasard, aux états d'âme humains ou animaliers. Associant travail d'enquête minutieux et exploration des méandres de l'esprit humain, Isabelle Sorente interroge les relations entre l'humain et l'animal à l'aune de la rentabilité alimentaire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@