Chronique Les Inoubliables de Jean-Marc Parisis

BÉATRICE PUTÉGNAT, Librairie Pages après pages, Paris

Mêlant quête personnelle et enquête historique, Jean-Marc Parisis sort de l’oubli les victimes du nazisme réfugiées à La Bachellerie, en Dordogne, également berceau de sa famille.

Happé, hanté ! Par une photo entrevue presque par hasard. Par le regard de cinq enfants juifs arrêtés puis déportés. Comme par inadvertance, la grande Histoire vient heurter la part intime de l’enfance de Jean-Marc Parisis. Car l’auteur connaît bien La Bachellerie. Il y passait toutes ses vacances, chez ses grands-parents. Il connaît intimement le paysage, l’allée aux mûres, les étables à brebis… mais il n’a jamais entendu parler des Juifs réfugiés au village, puis déportés ou fusillés, ni du château incendié qui abritait des toiles de maître et qui ont toutes disparu. Mêlant récit personnel et enquête historique, sondant les archives et les mots des survivants, Jean-Marc Parisis arpente la mémoire des faits, des lieux et ses souvenirs de vacances. Entre l’innocence de son enfance et les atrocités commises en 1944, tel un équilibriste, il traverse le pont du temps et de l’oubli. Il revient sur les lieux, enquête et retrouve Benjamin Schupack, qui, à 14 ans, a échappé au massacre. L'écriture décortique, révèle au grand jour ce qui était tu. Le récit interroge l’Histoire qui, elle-même, interpelle l’auteur. Comme un boomerang. Le lien entre passé et présent se tisse par les mots.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@