Chronique En chute libre de Carl de Souza

Par Béatrice Putégnat, Librairie Pages après Pages, Paris 17e

Blessé, assigné à résidence, Jérémy Kumarsamy, ex-champion de badminton, se trouve aux prises avec ses démons les plus intimes, avec ses blessures d’enfance, dans une béance sans fond.

Étouffement, moiteur et torpeur d’une île imaginaire, colonie britannique en proie aux premiers soubresauts de la décolonisation. Dans la bonne société des îles Fernandez, le décorum est so british et l’élite britannique s’adonne au badminton. Sur le cours, les parties sont faites de sueur, de douleurs, d’interrogations et parfois de douceur et de fantaisie, selon l’adversaire ou le partenaire. Dans chacun de ses coups, de ses affrontements, Jérémy Kumarsamy joue son origine, son enfance, sa place dans la société, ses relations avec les autres, avec les filles, lutte contre la violence larvée de la cellule familiale et interroge les rapports sociaux entre les colonisés et les Porridge . Pour la première fois, Carl de Souza évoque ce sport qu’il a longtemps pratiqué. Son écriture et son intrigue collent à la trajectoire d’un volant tissant le fil de la mémoire. Sa tension vibratile est perceptible à chaque mot, à chaque souvenir. Jérémy est ballotté d’un bout à l’autre de sa mémoire dans des allers-retours incessants, presque hallucinatoires. Toute partie n’est pas un jeu mais un enjeu pour un champion sur la corde raide qui se déplace comme un funambule en perte d’équilibre. Un sombre héros de l’amer.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@