Beaux livres

Alain Rey et Fabienne Verdier

Polyphonies

photo libraire

Chronique de Béatrice Putégnat

()

Un livre exceptionnel pour un cheminement inédit. Polyphonies est né de la rencontre entre Alain Rey et Fabienne Verdier, quand le lexicographe a demandé à la peintre d’illustrer le Robert 2017. Les deux compères choisissent alors des couples de mots afin de rendre visible la tension et l’énergie du langage. Sont par exemple associés : Arborescence-Allégorie, Musique-Mutation, Joie-Jeu… L’artiste enregistre les formes qui collent le mieux à cette pensée en mouvement. Puis dans son atelier, pendant deux ans, elle réalise vingt-deux peintures. Elle écrit, récolte des images et compose des « Carnets » autour des mots. Alain Rey accompagne Fabienne Verdier à chaque étape. Le résultat est époustouflant de couleurs, de mouvements, d’énergie, de sensibilité. À quatre mains, à deux voix, Alain Rey et Fabienne Verdier rendent visibles les forces telluriques, le chant de la terre, le cosmos qui sous-tendent les mots et les formes de leurs inspirations picturale et linguistique. La polyphonie résonne. Les formes se correspondent.

NULL
illustration

Les autres chroniques du libraire