Chronique Personnages secondaires de Alejandro Zambra

Par Béatrice Putégnat, Librairie Pages après pages (Paris 17e)

Alejandro Zambra manie plusieurs plumes en une ! Personnages secondaires plonge au cœur du quotidien d’un enfant égaré dans le Chili des années 1980, sous la dictature de Pinochet. Le roman démarre lors du tremblement de terre à Maipu, « coin perdu à l’ouest de Santiago ». Le jeune garçon accepte d’espionner un voisin pour les beaux yeux de Claudia. Qui est Raul ? Un social-démocrate ? Un communiste ? Dans le Chili de la dictature, il y a ceux qui se cachent, ceux qui ont disparu et ceux qui continuent à vivre, presque comme si de rien n’était. Très vite, l’auteur monte sur scène et ouvre les coulisses du roman en train de s’écrire. Le texte devient récit, journal intime et chronique d’un pays avant, pendant et après la dictature, car, explique-t-il : « Lire c’est se cacher le visage. Et écrire, c’est le montrer ». Alejandro Zambra livre une réflexion à la fois mélancolique et sérieusement désopilante sur les frontières séparant la fiction de la réalité, l’intime de la grande Histoire, la culpabilité de l’engagement.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@