Chronique Tous tes enfants dispersés de Beata Umubyeyi Mairesse

Béatrice Putégnat Libraire

Peut-on réparer l’irréparable, rassembler ceux que l’Histoire a dispersés, pardonner les non-dits ? Blanche, rwandaise, a construit sa vie en France après avoir fui le génocide des Tutsis. Blanche, dont le prénom contredit l’origine, est devenue étrangère à elle-même et aux siens. Après des années d’exil, elle rend visite à sa mère. Immaculata a survécu. La mémoire douloureuse refait surface. Qui est responsable de la mort du fils ? Quels secrets cachent les silences de la mère ? Celle qui est restée et celle qui est partie pourront-elles se parler, se pardonner, s’aimer de nouveau ? Stokely, le fils métis, veut comprendre. Les langues, la parole des trois générations cheminent à travers « le cou, le couvercle du chagrin ». L’écriture est maîtrisée, poétique, sensible. L’oral et l’écrit chantent l’intime sur fond de guerre, d’exil, d’identité car « au pays-coupé les îles peuvent devenir des collines qui se rejoignent derrière une librairie ».

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@