Essais

Leslie Jamison

Examens d'empathie

photo libraire

Chronique de Béatrice Putégnat

()

Enfin un livre qui démange et qui enchante. Leslie Jamison nous régale de douze mini essais qui mêlent l’enquête, l’expérience personnelle, des références culturelles (de Susan Sontag à Vladimir Propp) et une écriture digne d’une grande nouvelliste. Elle ausculte notre manière de percevoir les expériences d’autrui et de rendre compte de nos propres expériences avec les autres. De la définition de l’empathie (du grec empatheia-em, « à l’intérieur ») et pathos (« souffrance, ce qui est éprouvé »), elle invite à une plongée, un voyage au cœur de l’invisible : la douleur. À partir d’expériences vécues et éprouvées, elle explore la question, gratte où ça fait mal avec humour, intelligence, perspicacité et retour sur soi. De sa pratique d’actrice médicale payée pour feindre une maladie, aux gangs de Los Angeles, en passant par la douleur des femmes, Leslie Jamison plaide pour une reconnaissance de la réalité d’une douleur même feinte, même minime. Baudelaire écrivait : « Sois sage ô ma douleur ». Elle préfère l’éprouver par l’écriture pour que « nos cœurs s’ouvrent ».

NULL
illustration

Les autres chroniques du libraire