Chronique Baronne Blixen de Dominique de Saint Pern

BÉATRICE PUTÉGNAT, Librairie Lamartine, Paris

Dominique de Saint-Pern fait pénétrer le lecteur dans l’intimité et la psychologie d’une star des lettres. De la fin de sa période kenyane endeuillée par la perte de Denys Finch Hatton, à son arrivée au Rungstedlund, au Danemark en juillet 1931, son talent littéraire explose. Le succès est à la fois littéraire et populaire, comme aux États-Unis. La femme renaît. Avec elle, une passion pour le poète Thorkild Bjornvig, de trente ans son cadet. Dominique de Saint Pern a suivi la piste de Karen Blixen. Du Danemark au Kenya, films, archives, rencontres avec les proches survivants. Elle s’est imprégnée de sa vie intérieure. Jusqu’alors Karen Blixen avait, pour moi, le même visage que Meryl Streep. Aristocratique jusqu’au bout de sa cigarette, elle est faite de l’aura des plus grandes : la crépusculaire Gloria Swanson, la mythique Marlène, dont le nom « commence comme une caresse et finit comme un coup de fouet ». Baronne Blixen, une star renaît et avec elle l’envie de la lire, encore et toujours.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@