Chronique Buvard de Julia Kerninon

Béatrice Putégnat Librairie Pages après Pages (Paris 17e)

Julia Kerninon met en scène un duo de personnages qui se donnent à lire et à vivre, à dire et à écrire. Entre le jeune thésard homosexuel et la star recluse des lettres, le jeu de la vérité nourrit l’écriture. Magistral !

Buvard, pour absorber les surplus d’encre, le trop-plein de mots et aller à l’essentiel. Comme une épure dégraissée des effets de manche factices. Buvard, pour dire la perméabilité fortuite entre deux êtres. L’un laissant la trace indélébile et étale de ses mots dans l’âme de l’autre. Caroline N. Spacek, grande dame turbulente des lettres, vit désormais recluse dans la campagne anglaise. Encensée, scandaleuse, ses livres et ses amours ont défrayé la chronique. Nimbée de cette réputation, elle accepte pourtant de répondre aux questions de Lou. Surgi de nulle part, sa seule carte de visite est d’avoir lu tous ses livres. Son but : « Lui faire ouvrir les doigts. Savoir ce qu’elle dissimulait au creux de sa paume ». L’interview, prévue sur une après-midi, s’étire dans un quasi-huis clos de neuf semaines. Neuf semaines pour accoucher d’une vérité, celle de l’écriture, celle de la création. Neuf semaines pour sonder le mystère de la relation entre un lecteur et un auteur, les mimétismes d’émotions, de parcours, de violences. Lou écoute, Lou enregistre, Lou s’imprègne. Partie de rien, avec pour seul bagage la violence de ses mots, une exigence formelle, Caroline se « livre ». Lou saura tout… jusqu’à la révélation des mystères ultimes. En accouchant Caroline de sa vérité, en la sortant de son œuvre tracée en solitaire, Lou se découvre lui-même. L’enquête sur la vie de la ténébreuse Caroline N. Spacek devient le moteur de l’introspection et de la narration. Caroline raconte, Lou exprime. Caroline a écrit, Lou va écrire et décrypter ses cassettes, définitivement et irrésistiblement « aimanté ». Avec une écriture visuelle, Julia Kerninon donne à voir les paysages intérieurs houleux de ses personnages. Dans une enquête où la solitude de chacun est la seule possibilité d’être, de création, c’est le mystère d’une vie qui se dévoile tout au long de ces pages.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@