Chronique Les Enfants de cœur de Heather O’Neill

  • Heather O’Neill
  • Traduit de l’anglais (Canada) par Dominique Fortier
  • Coll. «Cadre vert»
  • Seuil
  • 16/08/2018
  • 480 p., 21.50 €

Béatrice Putégnat Librairie Les Cyclades (Saint-Cloud)

Un conte noir, gothique et réaliste où le merveilleux et l’amour le disputent au sordide et à la misère. Une perle mêlant les genres littéraires, enchâssée dans le Montréal du début du XXe siècle. Les Enfants de cœur est une magnifique histoire d’amour entre Rose et Pierrot. Recueillis par les bonnes sœurs d’un hôpital-orphelinat, les deux enfants grandissent entre mauvais traitements et privations. Face à l’adversité, Rose est la reine de la pantomime ; Pierrot un pianiste prodige. Ces deux enfants, comme tombés du ciel, sont amoureux. Mais l’adolescence les sépare. Pierrot est adopté. Rose reste à l’orphelinat à subir la jalousie et les exactions de sœur Éloïse qui abusait de Pierrot. Aux marges de la ville, dans les méandres de la drogue et de la prostitution, Rose et Pierrot vont se retrouver, s’aimer, se marier, créer des spectacles, partir aux États-Unis. Pour Pierrot, tout n’est pas rose dans un monde violent et sans scrupules. Mais pour Rose, le spectacle de la vie doit continuer.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@