Chronique Le Dernier Gardien d’Ellis Island de Gaëlle Josse

BÉATRICE PUTÉGNAT, Librairie Pages après pages, Paris

Quelques jours avant la fermeture d’Ellis Island, son directeur écrit ses souvenirs. Dans un huis clos solitaire, un monde s’écroule. Celui où les immigrants venaient nourrir le creuset de l’Amérique. Acceptés ou refusés sur le sol américain, leur destin dépendait de leurs réponses à un questionnaire, de la décision d’un fonctionnaire. Après des années de bons et loyaux services, c’est le monde intérieur de John Mitchell qui s’effondre. Le fonctionnaire zélé a failli, a transgressé le règlement et, plus profondément, les lois de l’humanité. Il a abusé de son pouvoir. Regrets, sentiment de perte, tous les exilés défilent une dernière fois. Avec une écriture juste et acérée, Gaëlle Josse donne à voir, à sentir une tranche de l’histoire américaine à travers les mouvements d’une âme en proie à ses démons. La grande Histoire se fond dans le destin de l’individu et des anonymes déclassés qui prennent chair et âme. Amour, passion, la narration est tendue dans une grande plongée au fond des méandres d’une âme prisonnière de sa solitude et de l’île. Magistral et urgent !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@