Littérature étrangère

Stuart Nadler

Le Livre de la vie

photo libraire

Chronique de Béatrice Putégnat

()

Dans la lignée de Bernard Malamud, Philip Roth ou Saul Bellow, Stuart Nadler s'impose avec ce premier recueil de nouvelles comme un écrivain à part entière.

Entre New York et Boston, sept personnages aux prises avec la culpabilité et le désir, la famille et la liberté, le conflit entre tradition et modernité. D'une écriture élégante et non dénuée d'ironie, Stuart Nadler nous parle de parents qui se séparent pour le plaisir de souffrir, de frères qui s'éloignent pour mieux se retrouver ou encore d'amants heureux qui courent à leur propre perte. Des conflits de l'existence, en somme, évoqués avec une finesse psychologique et une maîtrise narrative exceptionnelles.

illustration

Les autres chroniques du libraire