Chronique Un fils en or de Shilpi Somoya Gowda

  • Shilpi Somoya Gowda
  • Traduit de l’anglais (Inde) par Josette Chicheportiche
  • Coll. «NULL»
  • Folio
  • 19/01/2017
  • 544 p., 8.20 €
NULL

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Le Fils en or du titre, c’est Anil, jeune Indien et étudiant brillant en médecine, qui obtient un stage de perfectionnement dans un prestigieux hôpital de Dallas. Au moment de partir, il pense à son amie d’enfance Leena, dont il est amoureux depuis toujours. Pourtant le destin va séparer ces deux êtres. Pendant son absence Leena connaîtra les affres du mariage arrangé avec un homme qu’elle ne connaît pas, qui la méprise et qui fait d’elle son esclave. Une union malheureuse qu’elle ne peut rompre sous peine de déshonorer sa famille. Pourtant, malgré la peur et l’humiliation, elle finira par quitter son tyran de mari. Pendant ce temps, Anil, victime de racisme, connaît des difficultés à s’intégrer dans un milieu hospitalier hostile. Il commence à douter des perspectives qui s’offraient à lui en tant que médecin. Isolé, peu sensible au rêve américain, il n’arrive pas à oublier Leena. Mais le temps se montrera-t-il clément à l’égard de Leena et Anil ? Un magnifique roman d’amour sous forme de quête initiatique et de combat contre l’injustice.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@