Chronique Un vague sentiment de perte de Andrzej Stasiuk

NULL

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Considéré comme un des maîtres à penser de la littérature polonaise contemporaine, Andrzej Stasiuk est un écrivain discret et solitaire, qui préfère le calme de la campagne à l’agitation des grandes villes. Auteur d’une quinzaine de romans, il revient avec un récit autobiographique, loin de l’esprit rebelle de sa jeunesse révoltée découverte dans Pourquoi je suis devenu écrivain (Actes Sud). Un texte bref et lumineux, où Stasiuk se fait le complice ému de l’histoire de sa grand-mère, merveilleuse conteuse d’un temps révolu. Une douce nostalgie s’empare de notre narrateur à l’évocation de la maisonnette bordée d’arbres fruitiers et de forêts, souvenir intemporel de l’enfance. Un vague sentiment de perte est un roman magnifique. Mais il est plus encore. C’est un véritable manuel d’instruction pour apprendre à regarder notre vieille Europe, partagée entre une certaine douceur de vivre et le souvenir attendri de nos aïeux. Entre contemplation et méditation, Stasiuk signe un roman captivant et poétique.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@