Chronique Je ne répondrai plus jamais de rien de Linda Lê

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Linda Lê est une auteure solitaire, farouche. Difficile d’approcher son œuvre crépusculaire et singulière. Une œuvre hantée par des thèmes dont l’omniprésence marque chaque pièce dans un effet miroir : l’exil, la figure du père et la création. Des textes nourris par des rencontres littéraires avec d’autres grands solitaires : Dagerman, Kobo Abe, Cioran. Je ne répondrai plus jamais de rien est la lettre d’une femme adressée à sa mère décédée. Les mots d’une « sauvage » qui sort ses griffes pour comprendre l’énigme d’une vie, celle d’une mère délaissée par un homme, ni père, ni époux, qui lui préfèrera une autre femme. Colère contre cette mère soumise à un homme qui justifie ce dédoublement comme un équilibre nécessaire. C’est un torrent de colère que charrie ce livre, de la fureur et des larmes. Violent réquisitoire à la lâcheté des adultes, ce texte est surtout un fragment d’amour, une poudrière émotionnelle servie par l’écriture électrique de Linda Lê.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@