Chronique Au bord de la terre glacée de Eowyn Ivey

  • Eowyn Ivey
  • Traduit de l'anglais (États-Unis) par Isabelle Chapman
  • 10/18
  • 07/06/2018
  • 544 p., 19.90 €

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Eowyn Ivey composait avec La Fille de l’hiver (10/18), son précédent roman, un récit éblouissant qui illuminait l’esprit, tant l’écriture à la fois élégante et fragile sublimait le quotidien de personnages sur le fil. Au bord de la terre glacée renoue avec ces décors de bout du monde et ces destinées hors normes. Hiver 1885. Le colonel Allen Forrester, ancien héros de guerre, quitte Vancouver pour cartographier la vallée du Wolverine River. Dans cet espace sauvage, avec les hommes qui l’accompagnent, Forrester se confronte et se nourrit de cette nature source de menaces mais aussi d’apaisement. Il consigne alors ses expériences dans un journal. Sa femme Sophie, enceinte, est restée à la caserne, comme enfermée, étrangère à ce milieu dont elle apprécie peu le conservatisme. Pour s’échapper, elle donne libre court à sa passion pour la photographie. On succombe au charme de ces deux personnages épris de liberté. On avance avec eux sans faire de bruit car leur chant est pur et essentiel comme la nature qui les enveloppe de sa toute-puissance.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@