Chronique Tourner la page de Auður Jónsdóttir

NULL

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Cap sur l’Islande avec un texte pudique et épuré qui pose la question de la reconstruction de soi et de la création littéraire. Eyja est une jeune femme libre qui se marie très jeune avec un homme de vingt ans son aîné, un alcoolique notoire dont elle n’arrive pas à se séparer. Sa famille essaie de la bousculer pour qu’elle change de vie, mais seul un voyage provoqué par sa grand-mère lui permettra d’opérer le grand changement. Elle rejoint sa cousine Runa qui vit en Suède. Loin de son pays, de cette routine, de ces entraves et de cette culpabilité qui l’empêche d’être elle-même, elle se met à écrire. Tourner la page est un roman dans lequel on entre doucement, sur la pointe des pieds, car il faut apprivoiser ces personnages, notamment celui d’Eyja. Et puis on se laisse emporter par ce récit émouvant et drôle à la fois, car les femmes de cette famille parlent fort et boivent beaucoup, de sacrés tempéraments. Un texte sincère, sans fioritures, où vous aurez envie de tourner la page… mais pas pour les mêmes raisons qu’Eyja.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@