Chronique Manquent à l’appel de Giorgio Scianna

NULL

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Manquent à l’appel est un roman « utile » qui ouvre des espaces de réflexion malgré un thème qui peut sembler trop présent dans notre actualité. Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement parce qu’il explore avec subtilité et un grand sens de l’analyse comment quatre lycéens, issus de milieu favorisé quittent leur famille et leur vie pour rejoindre les rangs de Daech en Syrie. Un texte et des chapitres courts qui accentuent l’intensité émotionnelle liée à l’enchaînement des événements. Robert, Anto, Ivan et Lorenzo sont partis depuis quatre mois sans donner de nouvelles à leurs familles. Lorenzo est le seul à revenir. Un échec selon lui. Il restera silencieux le cœur en plein chaos. Un roman limpide, sans emphase qui rend la réalité d’une situation qui nous échappe. Pourquoi partent-ils ? Quête de sens, de conscience qui répond à la désillusion d’un avenir sans révolte, sans rêve et sans action. Un roman réussi qui évoque avec sobriété, le passage difficile de l’adolescence à l’âge adulte quand se pose la question de devenir un homme, mais quel homme ?

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@