Chronique Le Talisman de Vaikom Muhammad Basheer

Par Linda Pommereul, Librairie Doucet, Le Mans

Lire les nouvelles de Basheer, c’est s’ouvrir et se délecter de la magie et de la poésie des contes orientaux. Devenir spectateur d’un imaginaire luxuriant et d’un humanisme riche d’enseignements.

J’avais lu avec beaucoup de plaisir les précédents recueils de Basheer, Mon père avait un éléphant et Les murs et autres histoires. Les qualificatifs me manquent pour faire découvrir l’œuvre de cet admirable conteur. Peut-être parler d’un homme qui connut la prison à plusieurs reprises parce qu’il luttait pour l’indépendance de l’Inde. Basheer, journaliste recherché par la police entre en clandestinité. Curieux impénitent, il s’ouvre à la culture des sages hindous et des mystiques soufis. De retour au Kerala, il se met à écrire des nouvelles pour gagner sa vie. Après l’indépendance, Basheer renonce à la politique pour se consacrer à l’écriture. Ses écrits sont largement autobiographiques et rendent compte de son expérience de la prison ou de son sentiment sur le poids des traditions. Basheer est un des maîtres incontestés de la nouvelle et des romans courts, comme en témoigne ce nouveau recueil de onze histoires, un petit bijou de lecture. Avec Le Talisman, impossible de s’ennuyer. Le style est alerte, la prose simple et ce charmeur de mots fera votre conquête à chaque page. Amoureux du genre humain, il est généreux et emporté par le désir de distraire et de rassembler. Et même si l’amour reste un de ses thèmes de prédilection, il aime décortiquer avec une certaine malice cette société indienne qui l’a parfois mal considéré. Souvent comparé à Maupassant ou à Cohen, ce joyeux conteur s’amuse avec un talent sans égal à mélanger les genres. Chaque histoire issue de l’imagination exubérante de Basheer est un prétexte à une explosion de couleurs, d’humour, de sagesse et de bienveillance. Du terroriste qui se laisse séduire par un fantôme sorti de la mer à l’histoire de ce chauve inconsolable qui devient le complice d’un vendeur de talismans coquin et bavard, tout est prétexte à nous faire comprendre une Inde multiculturelle emprunte de magie et de fantaisie. Sur fond de lutte contre l’injustice des systèmes ancestraux, Le Talisman est une plongée enthousiaste dans les parfums et les couleurs du Kerala natal de Basheer.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@