Chronique Moi, la grosse de Matteo Cellini

Linda POMMEREUL (Doucet - 72000 Le Mans)

Caterina est une adolescente d’aujourd’hui. Elle aura bientôt 18 ans. Mais voilà, à l’instar du reste de sa famille, Cate est grosse, très grosse. « Je suis Cate-la-grosse, dit-elle, un obus oublié qui, depuis le collège, ne demande qu’à exploser. » Le jour de sa majorité approche et ses parents souhaitent organiser une grande fête. Mais Cate n’a pas envie de fêter son anniversaire. D’ailleurs, elle n’a envie de rien. Elle se sent tellement mal dans son corps avec ses kilos en trop qui l’empêchent d’exister. Pour faire face aux moqueries et au mépris, elle a trouvé des parades : être parfaite et ne pas faire de vague.
Un roman d’apprentissage habile qui traite de l’acceptation de soi. Caterina souffre, exagère parfois sa souffrance quand elle pense ne pas pouvoir être aimée car elle est obèse. Pourtant les événements vont lui donner tort. Matteo Cellini nous offre un témoignage tout en sincérité d’une jeune fille qui a grandi trop vite dans une société où le paraître est érigé en valeur suprême.
 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@