Chronique La Plume de l’ours de Carole Allamand

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Carole Allamand signe un premier roman facétieux et captivant. Une fausse biographie littéraire sous forme de road-movie et d’enquête policière, pour retrouver la trace de Camille Duval, auteur aussi énigmatique que talentueux.

Ce premier roman écrit par une spécialiste de Marguerite Yourcenar est une petite prouesse littéraire, une de ces fantaisies qui illuminent le quotidien du lecteur endormi. Le récit débute par l’énoncé des temps forts de l’œuvre exceptionnelle de Camille Duval (1901-1974). Édité chez Minuit, traduit dans le monde entier, prix Goncourt, Camille Duval est adulé par la critique comme l’un des écrivains majeurs du xxe siècle. D’ailleurs, nombre de chercheurs et de spécialistes lui consacrent des articles pour appréhender son œuvre originale et impénétrable. C’est le cas de Carole Courvoisier, jeune biographe qui veut tenter de comprendre le silence de l’auteur pendant douze ans, puis son soudain changement de personnalité lors de sa réapparition et la façon dont il a révolutionné l’art romanesque avec la publication d’une incroyable trilogie. Quand elle entame ses recherches, Carole ne sait pas encore dans quelles folles aventures elle se lance. De New-York à l’Alaska, Carole Allamand offre de très belles pages sur le continent américain, digne d’un récit de voyage. D’investigations en péripéties diverses, les premiers chapitres exposent les témoignages de ceux qui l’ont connu (sa fille, son infirmière, etc.), afin de mieux comprendre pourquoi cet écrivain génial s’est exilé à l’étranger après la mort soudaine de sa femme et la censure d’un de ses textes par l’Église catholique. Nombreuses sont les zones d’ombre. La rencontre de la chercheuse avec Jasper Felder, jeune vétéran de la guerre d’Irak, apportera à l’enquête une dimension plus fantasque encore en l’orientant vers d’improbables tribulations, jusqu’au dénouement final. Carole Allamand met toute son érudition au service d’une épopée souvent loufoque et délirante. Et avec quel talent ! Car à la croisée des genres, cette farce littéraire réunit tous les ingrédients pour passer un excellent moment de lecture, notamment grâce à l’écriture subtile et nerveuse de cette jeune auteure.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@