Chronique L’Amour et les forêts de Éric Reinhardt

LINDA POMMEREUL, Librairie Doucet, Le Mans

Au fil de ses écrits, Éric Reinhardt s’est affirmé comme un écrivain ancré dans la réalité sociale, conscient que le sexe et l’argent sont des tabous majeurs qui gangrènent les rapports, amoureux notamment. Il s’aventure avec plaisir dans les failles et les contradictions de l’âme, entre idéalisme et libéralisme. Rebelle amoureux, son style sarcastique et élégant souligne les difficultés de s’identifier et de se réaliser dans cette société sans se trahir.
Dans L’Amour et les forêts, il met en scène sa relation épistolaire avec une lectrice passionnée par son dernier roman. Bénédicte Ombredanne lui confie sa fascination pour ce texte qui représente un exutoire à un quotidien qui ne lui convient plus. Peu à peu, la lettre se fait plus intime quand elle raconte comment elle a réagi face au harcèlement continuel de son époux. Ému, touché par ce récit poignant, l’auteur devient le témoin de la rébellion de cette femme perdue mais fière d’être libre, convaincue que la fiction sert son retour à la liberté.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@