Chronique Un pays plus vaste que la terre de Wiley Cash

  • Wiley Cash
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Michèle Albaret-Maatsch
  • Belfond
  • 20/03/2013
  • 282 p., 21.50 €

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Ce premier livre de Wiley Cash est une peinture sans concessions du fanatisme religieux et des tragédies qu’il peut engendrer, mais aussi un texte qui s’inscrit dans la pure tradition du roman naturaliste américain. L’Amérique de Wiley Cash, originaire de Caroline du Nord, est celle des petites villes faussement tranquilles dont il explore le quotidien avec beaucoup de générosité. L’action se situe à Marshall, bourgade perdue dans la montagne. En apparence, tout semble paisible. Pourtant depuis l’arrivée du pasteur Carson Chambliss, les habitants sont sous l’emprise de cet homme aux méthodes expéditives qui est prêt à tout pour chasser le mal. Jusqu’au drame. Un pays plus vaste que la terre est un livre fort voué à rester gravé dans l’esprit du lecteur, car Wiley Cash est un peintre subtil des ambiances et des émotions. L’auteur compose un roman ambitieux servi par des personnages inoubliables, notamment celui de Jess, petit garçon de 9 ans dont la famille va subir la folie du pasteur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@