Chronique Tropique de la violence de Nathacha Appanah

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Une plongée dans l’enfer du 101e département français, Mayotte : hantée par un séjour de plusieurs mois dans l’île, Nathacha Appanah a décidé de briser le silence et de raconter ce territoire gangrené par l’insécurité, l’immigration massive et le chômage. Pour ce faire, elle convoque un jeune-homme seul, perdu dans ce cauchemar, Moïse, qui fut abandonné par sa mère biologique à sa naissance, celle-ci pensant que ses yeux vairons lui porteraient malheur. Bien que recueilli par Marie, une infirmière en mal d’enfant, il se sent terriblement dévalorisé lorsqu’il apprend la vérité. À la mort de sa mère adoptive, il rejoint Bruce, un petit chef de gang sans envergure prêt à toutes les violences pour protéger son territoire. Il trouve aussi du réconfort dans le foyer de jeunes créé par Stéphane, un éducateur convaincu que ses efforts vont sortir ses protégés de leur ennui. Tropique de la violence est un texte plein de colère et de révolte qui s’expriment au travers de cinq destins dont les voix alternent au gré de chapitres courts.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@