Chronique Le Dossier M de Grégoire Bouillier

NULL

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

L’auteur de l’inclassable et mémorable Rapport sur moi (Allia) revient avec une prodigieuse autofiction de 880 pages sur le seul sujet digne d’intérêt : l’amour. Le Dossier M est l’histoire d’un « fiasco amoureux ». Rien de très original me direz-vous. Grégoire Bouillier est un passionné, un chantre du jeu amoureux, un fin limier qui excelle à décrypter ce sentiment avec une audace malicieuse et une distance légitime face au chaos provoqué par les élans du cœur et du corps. Pourtant, difficile de ne pas s’identifier dans cette carte du tendre et du non-tendre. Mais Grégoire Bouillier est un chimiste capable du plus extraordinaire précipité. La composition est minutieuse et intelligente. Au final, l’amour n’est qu’une illusion, symbole de promesses et d’ivresse dans la félicité ou la cruauté. Une expérience magistrale où la littérature s’affirme avec sa toute-puissance et sa beauté. Déclaration ou confession, un état des lieux jubilatoire et virtuose, car l’amour est une capitale de la douleur dont nous n’arrivons jamais à nous rassasier.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@