Chronique Dans la baie fauve de Sara Baume

  • Sara Baume
  • Traduit de l’anglais par France Camus-Pichon
  • Coll. «Notabilia»
  • Noir sur Blanc
  • 04/01/2018
  • 320 p., 19 €
NULL

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

« Cherche maître compatissant et tolérant, sans autre animal de compagnie, ni enfant de moins de quatre ans. » Il fonce au refuge et se retrouve devant un chien mal fichu et borgne : One Eye. Commence alors une grande histoire d’amour entre un homme et un chien. Mais voilà, notre petit toutou a un défaut : il aime s’attaquer aux autres chiens au risque de les tuer. Pour échapper à la fourrière, nos deux compères s’enfuient dans la vieille bagnole de Ray. Le roman prend alors les allures d’un road trip. One Eye devient le confident silencieux de Ray. Peu à peu, il se dévoile dans un long monologue. Comment son père est mort, une mère inconnue, sa solitude liée à ses problèmes de santé. Une année à suivre ce couple atypique, ces deux êtres cabossés par l’existence, auquel on s’attache, malgré les zones d’ombre de notre narrateur. Une petite merveille d’écriture, sans sensiblerie excessive, où Sara Baume excelle par sa prose poétique à exprimer le lien si particulier entre l’homme et l’animal.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@