Chronique Heimska de Eiríkur Örn Norddahl

NULL

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Heimska, la stupidité est le deuxième roman d’E. Ö. Norddahl traduit par les éditions Métailié après le grandiose Illska le mal (Points), qui explorait les populismes dans un récit aussi dense que déroutant. Dans un futur proche, les caméras sont omniprésentes et, au sein de ce monde hyper connecté, un seul mot d’ordre : être vu car la transparence est la preuve que vous n’avez rien à cacher. Aki et Lenita se sont aimés et séparés avec fracas, car tous les deux écrivains, ils rédigent un roman qui raconte la même histoire, mais dont chacun revendique la paternité, celle d’un terroriste qui rejoint l’État islamique. Pour se venger l’un de l’autre, ils partagent en direct leurs expériences sexuelles. Heimska est une critique féroce de notre société moderne, qui prône les bienfaits de la surveillance dans une société dégradée et narcissique, obsédée par la vie des autres. Une dystopie qui aborde des sujets complexes sous un jour cru. Du grand art qui rappelle les meilleurs romans d’anticipation, comme 1984 d’Orwell (Folio), ou Sauvagerie de Ballard (Tristram).

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@