Chronique Le Grand Combat de Ta-Nehisi Coates

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Après Une colère noire (J’ai Lu), Le Grand Combat relate le parcours exemplaire du père de Ta-Nehisi Coates, son ange gardien, dans un récit de formation, plaidoyer magnifique contre l’injustice et le racisme.

« Voilà ce qu’il faut que tu saches : en Amérique, la destruction du corps noir est une tradition […]. Je voudrais que tu sois un citoyen de ce monde beau et terrible à la fois, un citoyen conscient. » Dans la lignée de cette longue lettre adressée à son fils dans une colère noire, Ta-Nehisi Coates poursuit sa réflexion autour de la question noire aux États-Unis. Son père devient la figure tutélaire de ce récit engagé, hommage à un homme érudit, ancien militant du Black Panther Party qui fera l’éducation de cet adolescent peu préparé à affronter la violence des quartiers Est de Baltimore gangrenés par la délinquance, la drogue et le sida. Un père qui l’initiera aux pouvoirs des mots comme moyen de conjurer le sort et de devenir un homme « à tâtons, dans l’obscurité ». Son témoignage dénué de la moindre complaisance explore les failles d’une Amérique empêtrée dans ses contradictions, éloignée du rêve américain malgré le chemin parcouru en moins d’un demi-siècle. Un récit autobiographique qui met en avant l’engagement de son père conscient que le combat prendra fin seulement lorsque l’injustice liée à la couleur de la peau prendra fin. Un texte coup de poing qui apporte un éclairage essentiel sur la question raciale aux États-Unis. James Baldwin a trouvé son digne successeur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@