Chronique Dans l’ultime bonheur de peindre de Zao Wou-Ki

Par Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Zao Wou Ki est l’un des plus illustres représentants de l’abstraction lyrique. Depuis les années 1950, il expose une œuvre sans cesse en évolution, reflet de ses multiples talents de peintre, graveur, lithographe auxquels il sait associer avec beaucoup de subtilité ses connaissances des arts traditionnels chinois et l’influence des grands maîtres de l’art moderne. Dans l’ultime bonheur de peindre dévoile des œuvres inédites produites dans les années 2000 et qui feront l’objet de plusieurs expositions fin 2012 et début 2013, notamment au Grand Palais. Entre modernité et tradition, aquarelles et peintures, Zao Wou-Ki transcende son art pour nous en donner une vision sereine et en même temps dynamique. Peintre de l’élégance et du raffinement, il excelle à donner à son œuvre un nouvel élan, fruit de son cheminement intérieur. Un magnifique ouvrage d’une rare intensité. Zao Wou Ki peint l’éternité.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@