Chronique À ce point de folie de Franzobel

  • Franzobel
  • Traduit de l’allemand (Autriche) par Olivier Mannoni
  • Flammarion
  • 22/08/2018
  • 520 p., 22.90 €

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Franzobel reprend un épisode tragique de la marine française, celui du naufrage de la frégate napoléonienne La Méduse qui quitte le port de Rochefort en direction du Sénégal en juin 1816. Suite à de mauvais choix du commandant, elle s’échoue sur un banc de sable au large de la Mauritanie. 151 naufragés prennent place sur un radeau de fortune, avec comme rations de survie du vin. Seuls quinze d’entre eux survivront après treize jours de dérive. Franzobel pousse le lecteur dans ses retranchements, à la limite du supportable. Des corps mutilés, dépecés, des meurtres… Le mal va ronger, broyer, se nicher dans les crânes de ces naufragés jusqu’à leur faire perdre la plus petite miette de raison. Un voyage au cœur de l’enfer, insoutenable et fascinant, qui oblige à repenser la vie et à ce que nous aurions fait à leur place. À ce point de folie est un récit venimeux qui foudroie car il nous plonge au cœur des ténèbres de l’âme humaine quand elle explore les zones sombres de l’animalité. £

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@