Chronique Trente-six chandelles de Marie-Sabine Roger

Emmanuelle GEORGE (Gwalarn - 22300 Lannion)

Que diriez-vous de faire le plein littéraire d’une bonne dose d’humour et d’humanité ? Emparez-vous du nouveau roman de Marie-Sabine Roger et savourez sa pétillante comédie !

Mortimer Decime s’est préparé à mourir le jour de ses 36 ans, comme cela a été le cas de tous ses ascendants mâles. Pour l’occasion, il a quitté son travail, mis fin au bail de son appartement et vendu sa voiture… « Pour fêter l’événement, je m’étais même acheté un costume de deuil, avec chemise et chaussures assorties. Je n’avais pas lésiné sur le sombre et le noir. Pour les chaussettes, j’avais eu plus de mal à me déterminer. Imprimées de motifs, discrètement rayées ? Finalement, j’avais opté pour une fantaisie : des oursons rouge et jaune, clonés façon Andy Warhol, sur fond de neiges éternelles. Mourir, d’accord, mais du bon pied. » Mais ce matin du 15 février, la malédiction ne s’abat pas sur lui. Que reste-t-il à faire lorsque la mort attendue n’est pas du tout au rendez-vous ? Figurez-vous que, dans ces conditions, il lui faudra apprendre à vivre vraiment ! À nouveau, Marie-Sabine Roger signe une excellente comédie humaine, une fantaisie littéraire savoureuse avec une galerie de personnages truculents, bien zinzins, tendres et pétillants, et faussement simples. On y retrouve son irrésistible sens de la formule, ses dialogues percutants, son humour roboratif. Que demander de mieux !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@