Chronique Un automne de Flaubert de Alexandre Postel

Emmanuelle George Librairie Gwalarn (Lannion)

En 1875, alors que Gustave Faubert, la petite cinquantaine, est mal en point, physiquement, financièrement, littérairement, autrement dit en pleine crise existentielle, il s’octroie une pause. Il séjourne quelques semaines d’automne au bord de la mer, à Concarneau où un de ses amis savant dirige la station de biologie marine. Il y loge dans une petite pension, dort beaucoup, se requinque avec omelettes et fruits de mer, respire l’air iodé entre deux bains de mer et assiste son ami dans ses dissections de poissons et mollusques. Des plaisirs simples qui pourraient bien dissiper ses idées noires et lui permettre de se remettre à écrire. Dans ce vif roman porté par une passion communicative pour l’œuvre de Flaubert, Alexandre Postel maîtrise une narration au présent à la fois stylisée et piquante. Loin de l’analyse littéraire et de l’érudition arrogante, il compose un éloge du génial auteur et de son cheminement méticuleux de créateur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@