Chronique Achille de Marie Richeux

Emmanuelle George Librairie Gwalarn (Lannion)

En convoquant le grand héros grec Achille dans son salon, et sa mère Thétis dans sa salle de bain, c’est avec une rare audace que Marie Richeux engage une conversation lente et inspirée avec la mythologie. Dans son appartement où, via un écran d’ordinateur, elle entame et déploie avec les deux personnages un dialogue inspiré et poétique bien troublant. Elle rêve à partir de leur nom et de leur légende, elle s’empare de leur destin mythique, des détails, des interprétations, des suppositions, pour voir si leur chant, leur figure, leur légende, résonnent encore aujourd’hui, dans le monde comme dans sa vie. Porté par une prose poétique remarquable, ce texte est aussi d’une force d’évocation puissante et sensuelle. Comme un frémissement, comme un murmure, la parole sur les destins tragiques ou les rapports humains les plus naturels s’y libère, les sens sont en éveil et en émoi. Au-delà du mythe, on y entend battre le cœur de l’humanité.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@