Chronique Le Caveau de famille de Katarina Mazetti

EMMANUELLE GEORGE, Librairie Gwalarn, Lannion

Souvenez-vous, Le Mec de la tombe d’à côté, c’est ce roman d’amour pétillant et jubilatoire qui a charmé bon nombre d’entre nous. Le Caveau de famille, c’est la suite !

Nous les avions quittés un peu en froid, nos deux tourtereaux. Elle, c’est Désirée, la citadine, la bibliothécaire, la crevette. Lui, c’est Benny, le paysan, le bougon un tantinet benêt. Rien ne les prédestinait à se rencontrer et à s’aimer, et pourtant, il s’en passe de belles choses parfois dans les cimetières… Après de nombreuses hésitations et tentatives d’approche, ils ont fait un beau pari sur l’amour et se sont déclarés leur flamme. Chacun à sa façon, ça va de soi ! Alors pourquoi une suite à cette romance insolite ? Parce que là, en dépit de leurs différences de points de vue et de modes de vie, en dépit d’une rupture, leur désir d’enfant a pris le dessus. Ils se sont fixé trois essais (pas plus ?) pour y arriver. Si c’est l’échec, eh bien, ce sera vraiment fini ! Si ça marche… Mais c’est tout l’enjeu de ce nouveau roman de Katarina Mazetti. Pour ne pas vous priver du plaisir de savourer ce concentré d’humour et de tendresse, sachez seulement que vous croiserez des vaches, des tracteurs et des livres. Entre petits et gros tracas, l’amour rime-t-il avec toujours ?

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@