Chronique Point cardinal de Léonor de Récondo

Emmanuelle George Librairie Gwalarn (Lannion)

Léonor de Récondo explore un sujet inattendu, déconcertant, encore tabou assurément : le changement de sexe. La romancière y confirme son talent pour des histoires incarnées et sensibles, contées sur le vif, rythmées, où il est question de corps et d’identité, d’affirmation de soi et d’émancipation.

L’histoire de Laurent n’est pas courante en littérature. Laurent a une vie ordinaire. Il est marié, père de deux adolescents, sportif, affable, etc. Dès que possible il s’habille, s’apprête, se maquille en femme. En cachette, il devient, il est Mathilda. Car Laurent se sent femme. Laurent veut devenir une femme car il en est une. Un jour, après s’être travesti à son propre domicile, son secret est découvert par sa femme Solange. Soudain, tout bascule, c’est une révélation. Pourtant, bientôt, le travestissement ne suffit plus, Laurent veut être opéré et changer de sexe. Il lui faut en parler à ses proches. Comment vont-il réagir ? Après une scène inaugurale magistrale, Léonor de Récondo s’empare de son sujet à bras le corps et maîtrise un récit qu’elle ponctue de scènes de vie quotidienne éloquentes, d’interrogations et de réflexions pertinentes. À un ami travesti, Laurent demande : « Combien de temps faut-il pour être soi-même ? Et je voudrais demander cela à tous ceux qui n’ont pas changé de sexe. Combien d’années, de décennies, pour être en adéquation ? Adéquation de corps, adéquation de rêves, adéquation de pensées, avec ce que nous sommes profondément, cette matière brute dont il reste quelques traces avant qu’elle ne soit façonnée, lissée, rapiécée par la société, les autres et leurs regards, nos illusions et nos blessures. » La romancière suit ses personnages de façon très cinématographique et invite à suivre le chemin de cette métamorphose par séquences. Pour rythmer le récit de cette radicale transformation, elle donne non seulement à voir l’étonnante détermination de Laurent mais elle dépeint aussi avec justesse le désarroi de son épouse Solange qui perd ses repères mais pas sa sincère affection. Elle explore sur le vif les réactions différentes de leurs deux enfants tout comme l’évidente incrédulité de leur entourage. Ici, le récit est au plus près des émotions de ceux dont la vie est bouleversée. Et toujours, la prose limpide de Léonor de Récondo exprime à merveille la sensualité des corps, des velours, des soies, des couleurs, etc. Ce changement s’avère difficile, surtout pour les autres. Qu’importe finalement. Laurent changera juste de sexe, modifiera un peu son corps, (re)trouvera l’enveloppe qui correspond à son âme. Son énergie est lumineuse pour proclamer que lui, Laurent était déjà Lauren, tout simplement. Du roman de Léonor de Récondo émane tout autant d’énergie pour dire le courage, la liberté et le bonheur d’être soi, tout simplement.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@