Chronique La Capture de Mary Costello

  • Mary Costello
  • Traduit de l'anglais (Irlande) par Madeleine Nasalik
  • Coll. «Cadre vert»
  • Seuil
  • 20/08/2020
  • 268 p., 19.90 €

Emmanuelle George Librairie Gwalarn (Lannion)

Ce deuxième roman de l’Irlandaise Mary Costello brosse le portrait d'un homme à la fragilité déconcertante. On y suit le parcours de Luke O'Brien, professeur de lettres à Dublin et spécialiste de l’œuvre de Joyce auquel il rêve de consacrer un livre. Sauf que son projet est à l'arrêt, en pause, en panne, un peu à l'image de sa vie. Il se met en tête de le relancer en marquant une pause dans une demeure familiale dont il est l'héritier, à la campagne, au bord d'une rivière, non loin de chez sa vieille tante Ellen en fin de vie. Là, notre neurasthénique tombe amoureux, l'espoir renaît. Pourtant, la dulcinée ne plaît pas à Ellen qui lui impose de rompre. En cherchant les raisons d'une telle injonction, Luke s'engage dans un voyage intérieur bien périlleux. Ici, les spectres du passé, de la famille, de la littérature ne sont jamais loin et invitent à emprunter des chemins curieusement chaotiques. Qui affirme que la lecture doit être confortable ?

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@