Chronique Un arbre, un jour… de Karine Lambert

Emmanuelle George Librairie Gwalarn (Lannion)

Le nouveau roman de Karine Lambert est une charmante invitation au bonheur de vivre ensemble. « Auprès de mon arbre, je vivrai heureux » : tel pourrait en être le refrain.

Du haut de ses trente-deux mètres, il les regarde vivre de la place du village. Depuis plus de cent ans, il veille sur tous et partage la vie de chacun. De nuit comme de jour, l’arbre est là, bien enraciné. En toute saison, il est témoin des échanges amicaux, des amours, mais aussi des tracasseries, des conflits. Des cris de joie, des coups de gueule, il en entend, chez les uns comme chez les autres, toutes générations confondues. Pourtant, un matin de printemps, un avis municipal est cloué sur ce vieux platane. Sa mise à mort est imminente, prévue en trois temps : élagage, abattage, dessouchage. Autour d’un jeune garçon effronté et déterminé, sept habitants s’unissent en un curieux comité pour découvrir qui souhaite la mort du géant et empêcher ce funeste projet. Ensemble, ils se liguent contre cette décision absurde, tandis que l’arbre, aussi narrateur du roman, les observe et vibre avec bienveillance, humour et philosophie au rythme de leurs échanges et actes de résistance. Le temps est désormais compté : pour la préservation de l’arbre, une ronde de solidarité se met à danser. Tendre et poétique, rythmé et roboratif, ce roman est un charmant plaidoyer pour l’arbre, le respect de la nature et de la vie.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@