Chronique Les Oubliés de la lande de Fabienne Juhel

Par Emmanuelle George Librairie Gwalarn (Lannion)

Les Oubliés de la lande, qui et où sont-ils ? Épargnés par la grande Faucheuse, certes, mais en enfer ou au paradis ? Fabienne Juhel ménage le suspense avec maîtrise et brio.

Ils sont une trentaine à habiter un village sans nom, qui n’apparaît sur aucune carte. L’avantage ? Pas nécessairement la tranquillité, mais bien plutôt l’éternité. Car dans cette communauté, la mort n’existe plus et la décrépitude est aussi aux oubliettes. C’est idéal, semble-t-il, sauf qu’un jour de solstice d’été, un inconnu est retrouvé mort à l’entrée du bourg. La funeste nouvelle ne tarde pas à inquiéter les villageois. La Faucheuse les aurait-elle retrouvés ? En attendant, il faudra bien faire quelque chose du cadavre. Il est urgent d’en décider en grand conciliabule. Ainsi, un des leurs devra l’enterrer, mais hors du village évidemment, quitte à perdre son immunité, à vieillir de quelques années… voire même pire. Qui sera chargé de la corvée ? L’énigmatique et charismatique Jason ? Basile, le discret et tendre compagnon d’Emma ? Ou Tom, tout naïf du haut de ses 8 ans ? Or, tous ne sont pas là pour les mêmes raisons. Chacun à ses secrets, ses qualités et ses petites faiblesses. Dans ce cinquième roman, Fabienne Juhel se joue des codes littéraires. Son histoire oscille entre conte cruel, fable humaniste, légende bretonne et roman noir. Pour notre plus grand plaisir.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@