Chronique Et que celui qui a soif, vienne de Sylvain Pattieu

Emmanuelle George Librairie Gwalarn (Lannion)

Un roman de pirates ? Sylvain Pattieu, romancier féru de littérature tous azimut et historien de formation, relève le pari avec brio. Tout y est… et bien plus encore.

Que les amateurs du genre se réjouissent, l’histoire de pirates de Sylvain Pattieu est un très palpitant roman d’aventures maritimes. Qu’ils se méfient aussi, car qui dit pirates dit aussi grande liberté et irrévérence. Et c’est cette liberté de ton et d’action qui fait de ce texte un régal. Certes vous y croiserez des mousses bien éprouvés, des grands gaillards souffrant du mal de mer, des capitaines aux chapeaux plumés et aux hormones en émoi, des esclaves maltraités, des femmes bafouées et prostituées, des marchandises diverses et variées. Des pavillons noir et blanc, des proues, des voiles, des îles, un ancien et un nouveau monde, un perroquet, du rhum, de la violence, de l’amour, des mutineries, etc. Des tempêtes et des pillages, des complots et des découvertes… mais vous prendrez aussi une belle rasade de fantaisie et de liberté avec le genre « roman de pirates » stricto sensu. Car les fantômes personnels de l’auteur ne sont jamais loin, ni ses réflexions et digressions historiques, ses coups de gueule ou coups de cœur. Il a l’intelligence et l’honnêteté de citer ses sources, de remercier ses amis et bienfaiteurs. Rien que pour la playlist littéraire en fin de volume, le détour vaut le coup. Voilà un très puissant voyage en terre de littérature. Partez à l’abordage !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@