Chronique Fleur de tonnerre de Jean Teulé

EMMANUELLE GEORGE, Librairie Gwalarn, Lannion

L’héroïne du nouveau roman historique de Jean Teulé est une domestique du XIXe siècle. Et non des moindres ! C’est une Bretonne à qui ses talents culinaires ont valu d’être la plus grande empoisonneuse de tous les temps. Fleur de Tonnerre est une tueuse en série méconnue… Plus pour bien longtemps !

Tout comme l’Ankou est, selon la légende, un implacable ouvrier de la mort qui tue ceux qu’il croise, Hélène Jégado, après avoir empoisonné sa mère, quitta la ferme familiale et sillonna la Bretagne en empoisonnant sans la moindre hésitation tous ceux qui l’embauchaient ou la fréquentaient. Durant des années, cette cuisinière talentueuse et dévouée donna la mort sans raison, sans distinction d’âge ni de condition ! Surnommée Fleur de Tonnerre, charmante et charmeuse comme une sirène, elle fut pourtant la plus terrifiante et la plus grande tueuse en série de tous les temps. Méconnue de l’histoire, elle apparaît ici en véritable star du crime à qui la verve et l’humour inimitables de Jean Teulé rendent toute sa terrible splendeur. Jusqu’à la fin (si explosive, comme une fin de légende bretonne !), ce roman est un régal de folie, de violence et de fantaisie. Attention, sachez qu’ici « le pire c’est que c’est vrai ! » À quelques délires près. Encore une raison pour les Bretons de s’enorgueillir !

RETROUVEZ L'INTÉGRALITÉ DE CET ENTRETIEN EN PAGE 68 DU N° 159 DE VOTRE REVUE PAGE des libraires

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@