Chronique La Délicatesse de David Foenkinos, Cyril Bonin

Carine David-Imbert, Majolire (38080 L'Isle d’Abeau)

Quand Nathalie rencontre François, leur complicité naît comme une évidence : ils s’aimeront pour la vie ! Mais lorsque François disparaît, c’est le cœur de Nathalie qui cesse de battre. Elle se jette à corps perdu dans le travail… où sa pugnacité et son inaccessibilité suscitent bien des convoitises. Nathalie séduit, mais rien n’y fait, elle ne ressent plus rien. Et si l’inattendu, l’insignifiant Markus parvenait à ramener un peu de fantaisie dans sa vie ? Toute en finesse, une adaptation fidèle et élégante du roman de David Foenkinos, enrichie du trait caractéristique de Cyril Bonin. Ce dernier n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai en la matière (La Belle Image, Futuropolis), et il opère toujours avec talent. Il a su capter et imager les passages « clés » du roman, qui mettent en lumière le génie de Foenkinos : conter l’ordinaire avec humour et sensibilité, faire briller le quotidien avec les mots. Une parenthèse toute en douceur pour les lecteurs qui découvriront La Délicatesse avec cette BD.

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@