Chronique Imago de Cyril Dion

Jean-Baptiste Hamelin Librairie Le Carnet à spirales (Charlieu)

Rafah, ville palestinienne de la bande de Gaza, et son camp de réfugiés. Nadr et Khalil vivent là ou, plus exactement, passent leurs journées ici, sans réel but, vies plombées par le poids de l’Histoire, une histoire qui paraît sans avenir. Ils vivent dans la peur quotidienne d’un nouveau bombardement, à la merci des aides humanitaires. L’objectif d’Imago sera alors de voir à travers leurs yeux, de comprendre ou d’essayer d’appréhender la situation en se glissant dans leur esprit. Plus loin dans le roman, Fernando, à son grand désespoir, devra lui aussi, l’érudit, l’amateur de littérature au confort rassurant, ôter son costume d’indifférence pour revêtir celui d’un quidam ordinaire ballotté au gré des événements sans pouvoir maîtriser son existence. Cyril Dion réussit admirablement à réduire les certitudes en infimes miettes, à briser le cocon, à offrir à ces deux frères un espace de liberté et de libre pensée.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@