Chronique Je suis Pilgrim de Terry Hayes

Terrifiant comme un cauchemar, ce premier thriller de Terry Hayes est fortement addictif. Il relate la guerre menée contre la folie extrémiste d’un homme qui a imaginé le pire des crimes contre l’humanité.

Pilgrim n’existe pas vraiment ; ou plutôt, il possède de multiples identités… Autrefois responsable du service de surveillance le plus secret des États-Unis, Pilgrim a pris sa retraite et s’est débrouillé pour disparaître de la circulation. Sans y parvenir toutefois, puisqu’il se trouve rattrapé par une sordide affaire de meurtre commis dans un hôtel de Manhattan. Ce crime, dont son auteur s’est employé à dissimuler les indices qui pourraient le trahir selon les techniques les plus pointues, est le point de départ d’une enquête haletante. À des milliers de kilomètres de Manhattan, un homme, ancien moudjahidine, s’attelle à reproduire le virus de la variole, dont il tente de modifier l’ADN afin de rendre le vaccin inopérant. Cet homme, appelé le Sarrazin, veut commettre un crime d’une envergure sans précédent en introduisant l’épidémie aux États-Unis et en faisant en sorte que les autorités sanitaires soient incapables de la contrôler. Au fil des pages, le lecteur découvre par bribes les existences croisées du Sarrazin, de Pilgrim et d’un héros du 11 septembre. L’intérêt de cette enquête aux ramifications multiples réside également dans sa dimension géopolitique et le questionnement qui court en filigrane sur le sens que peut avoir une réalité de plus en plus dématérialisée. En outre, Terry Hayes soulève un paradoxe essentiel : un monde de plus en plus surveillé technologiquement et humainement, mais qui permet en même temps aux terroristes de développer anonymement des techniques destructrices nouvelles. Enfin, il montre l’implacable fuite en avant de ces civilisations qui ne peuvent se comprendre, entre aide humanitaire détournée à des fins terroristes, ingérence politique et militaire, pauvreté extrême, intégrisme religieux…

Jean-Baptiste Hamelin Librairie Le Carnet à spirales (Charlieu)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@